Gynécomastie chez l’homme : quand la chirurgie esthétique devient une option à Bordeaux

315
Partager :

La gynécomastie est un développement excessif des seins chez l’homme. C’est l’accroissement de la glande mammaire d’un ou des deux côtés. Dans la plupart des cas, elle est passée sous silence, c’est une pathologie fréquente atteignant les 30 à 40% des hommes. Elle provoque souvent des douleurs, mais en fait, elle implique une gêne psychologique, esthétique et fonctionnelle, surtout pour les activités sportives et l’habillement. Elle a également des impacts sur la vie intime. Comment résoudre ce problème ? Il est alors indispensable de procéder à une chirurgie esthétique à Bordeaux. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur cette intervention.

Quelles sont les causes de la gynécomastie ?

La gynécomastie peut arriver de manière normale à un certain âge. Elle est souvent transitoire et diminue spontanément chez les nouveaux nés et à l’adolescence.

A lire en complément : Les astuces pour un maquillage qui tient toute la journée

En général, la gynécomastie est secondaire à la prise :

  • De certains médicaments ;
  • De produits dopants ;
  • De drogues. 

Elle peut être la manifestation d’un cancer du sein chez l’homme et un seul côté pourrait être touché. Les seins peuvent aussi s’accroitre en cas d’obésité. Il s’agit d’une pseudo-gynécomastie ou d’une adipomastie, parce que l’augmentation est due par la graisse contenue dans le sein et non pas la glande mammaire.

A lire aussi : Comment éliminer les rides autour de la bouche avec des remèdes de grand-mère ?

La perte de poids et le vieillissement peuvent rendre le sein « vide et tombant ». Dans ce cas, un excès de peau survient. Les situations intermédiaires, présentant de la glande et de la graisse en excès sont connues sous le nom de « adipo-gynécomasties ». Si vous apercevez des symptômes, n’hésitez pas à consulter pour faire de la chirurgie esthétique à bordeaux.

Comment faut-il se préparer à la chirurgie esthétique à bordeaux ?

Un bilan préopératoire est nécessaire avant de se lancer dans l’opération. Le patient devrait donc effectuer une consultation auprès d’un endocrinologue et une échographie mammaire. Voici les différentes précautions à prendre :

  • Pour les fumeurs, il est impératif d’arrêter de fumer au moins trois semaines avant la chirurgie et jusqu’à un mois après. Le tabagisme peut causer une infection ;
  • Le patient ne doit pas prendre de l’aspirine dans les 10 jours précédant l’intervention ;
  • Le consentement est très important pour pouvoir procéder à l’intervention.

Comment se déroule l’opération ?

L’intervention est marquée par quelques étapes, à savoir :

  • L’Anesthésie générale ; 
  • L’enlèvement de la glande mammaire en effectuant une incision cutanée semi-circulaire sur la partie inférieure de l’aréole ;
  • L’implantation de drains ;
  • La réalisation d’un pansement compressif avec des bandes élastiques et l’installation d’un gilet thoracique.

La chirurgie esthétique dure 1h à 2h selon les cas.

Quelles sont les suites opératoires ?

Si l’opération concerne la liposuccion, le patient pourra retourner à la maison le jour même. Dans le cas contraire, il faut envisager une hospitalisation de deux à trois jours, jusqu’au retrait des drains. En fait, les douleurs sont moins importantes et peuvent être contrôlées par des antalgiques classiques.

Comment se déroule la convalescence ?

Le chirurgien transmet des consignes particulières pour la convalescence d’un homme ayant subi l’opération :

  • Il ne faut pas prendre de douche pendant 1 semaine ni de bain/baignade pendant 4 semaines ;
  • Tout mouvement brutal ou port de charges lourdes durant la période de cicatrisation est à prohiber ;
  • La reprise d’activité sportive doit se faire petit à petit à partir de la sixième semaine après l’opération ;
  • Portez en permanence un gilet thoracique durant 1-3 mois pour un résultat optimal ;
  • N’exposez pas les cicatrices au soleil pendant 12 mois ;
  • Il faut consacrer au moins une semaine de repos et un arrêt de travail de 2 à 3 semaines selon l’activité professionnelle.

Quels sont les résultats attendus ?

Le résultat est instantané, mais l’aspect définitif n’est aperçu que lorsque l’œdème est entièrement résorbé, au bout de 3 mois. Il faut attendre environ une année pour voir le résultat final et remarquer une claire amélioration nette de l’aspect de votre thorax.

Durant les premiers mois, les cicatrices sont visibles, mais changent d’aspect progressivement :

  • Parfois elles sont rosées ou rouges ;
  • Elles s’estompent avec le temps, surtout si elles se trouvent à proximité de l’aréole ;
  • Elles peuvent aussi s’augmenter avec le risque d’une évolution hypertrophique, cela requiert un traitement particulier ; 
  • En cas d’excision cutanée, les cicatrices auront une apparence disgracieuse et élargie ;
  • S’il n’y a pas d’excision cutanée, un excès de peau peut avoir lieu au début. Pour y remédier, il suffit de porter un gilet compressif.

Des imperfections de résultat peuvent être traitées à l’aide d’une chirurgie, mais pas avant le sixième mois postopératoire. Si votre poids augmente ou si vous consommez des produits favorisant la gynécomastie, les symptômes peuvent survenir de nouveau.  

Partager :