Comment choisir son savon au lait de chèvre ?

1320
Partager :

Le cosmétique est un domaine très concurrentiel, car il est indiscutablement très bénéfique. Parmi toutes les gammes de savon disponibles sur le marché, le savon au lait de chèvre est devenu très prisé. Non seulement il est naturel, mais regorge de beaucoup d’éléments nutritifs bénéfiques à l’épiderme. Il est d’ailleurs conseillé par les dermatologues aux personnes ayant une peau sèche.

Pour profiter le mieux possible de ses multiples vertus, il est évident qu’un choix basé sur la qualité et l’efficacité est indispensable.

A lire aussi : Les étapes essentielles de ma routine beauté matinale pour un début de journée éblouissant

Un choix basé sur le lieu de fabrication

Le savon au lait de chèvre n’est pas une nouvelle invention. Il existait depuis l’époque des pharaons d’Égypte. Plusieurs autres personnages célèbres de l’histoire française ont également utilisé ce savon. Il s’agit notamment de la reine Cléopâtre qui utilisait ce savon pour avoir une peau lisse, douce et sensuelle.

Ce produit de la cosmétique est totalement naturel. Autrement dit, vous devez vous assurer qu’il a été fabriqué à la main et non à la manière industrielle comme les autres savons.

Lire également : Le yoga : un allié beauté et détente à ne pas négliger

Qu’il provienne de la France ou d’ailleurs, le savon au lait de chèvre fabriqué artisanalement regorge de propriétés bienfaisantes à la peau. Et justement, c’est la méthode de fabrication qui lui confère son authenticité et permet de sauvegarder les différentes propriétés. La forme de l’emballage peut aussi vous renseigner sur sa provenance.

Un choix basé sur la méthode de fabrication

Comme dit précédemment la méthode artisanale de fabrication de ce savon garantit ses bienfaits sur la peau. La technique de fabrication la mieux utilisée pour ce savon est la saponification à froid. Elle consiste à susciter une réaction chimique entre un corps adipeux et un autre basique. Le premier corps est constitué d’un mélange d’huiles végétales et le second corps est de la soude ou de la potasse. Pour faire le mélange, il suffit de rassembler les éléments du premier corps, d’ajouter ensuite le lait de chèvre et pour finir le corps alcalin.

Ici, la chose la plus importante est l’origine des corps. Ils doivent tous être naturels, purs et sans autres produits artificiels. Retenez que c’est cela qui garantit l’originalité du savon et ses propriétés thérapeutiques sur la peau.

Un choix basé sur les effets du savon

C’est le critère le plus important. Il ne sert à rien d’acheter un savon qui n’est pas capable de résoudre vos problèmes dermatologiques. Pour cela, vous devez d’abord vous intéresser à sa composition.

Riche en vitamines A, Q10 et en acides aminés, le lait de chèvre facilite la réhydratation de votre peau. Pour avoir tous ces macronutriments, il faut que le savon soit fabriqué avec un lait provenant de chèvre ayant consommé des aliments bios et naturels. La soude aussi doit être naturel de même que les huiles essentielles. En matière de corps gras, vous pouvez opter pour les huiles de coco, d’olive, de jojoba, de nigelle, de bourrache…

Ces corps gras apportent une nouvelle senteur au savon et le démarquent des autres produits de la même catégorie disponibles sur le marché. Les propriétés du savon dépendent de deux facteurs : les nutriments contenus dans les huiles et la méthode de fabrication. À vous d’en tenir compte en lisant les informations écrites sur l’emballage et en vous renseignant sur la provenance du savon au lait de chèvre que vous avez l’intention d’utiliser.

Un choix basé sur la composition du savon

En choisissant un savon au lait de chèvre, pensez à bien vous concentrer sur sa composition. Effectivement, si le lait de chèvre possède des vertus nourrissantes et hydratantes pour la peau, certains ingrédients ajoutés peuvent être néfastes pour votre épiderme.

Pensez à bien vérifier les mentions sur l’emballage du produit. Il faut éviter les produits contenant des sulfates qui sont responsables d’une perte d’hydratation cutanée, ainsi que les parabènes qui sont considérés comme des perturbateurs endocriniens.

Pensez à éviter les gras saturés. Ces derniers ont tendance à dessécher la peau et à favoriser son vieillissement prématuré.

Privilégiez également un savon avec une faible teneur en conservateurs chimiques afin de préserver votre peau des substances potentiellement irritantes. De plus, il peut être judicieux d’opter pour un produit fabriqué artisanalement plutôt qu’industriellement, car ils sont généralement plus respectueux du bien-être animal et environnemental tout en utilisant moins ou pas de produits chimiques nocifs pour notre santé.

Prenez donc le temps nécessaire avant d’acheter votre savon au lait de chèvre afin de vous assurer qu’il sera parfaitement adapté aux besoins spécifiques de votre type de peau et respectera ainsi l’environnement.

Un choix basé sur les avis des utilisateurs et les certifications

Au-delà de la composition, les avis des utilisateurs peuvent aussi vous aider à choisir le savon au lait de chèvre idéal. Les commentaires et témoignages en ligne peuvent apporter une aide précieuse pour avoir un aperçu du produit avant de l’acheter.

Vous devez lire différents avis et les évaluer avec discernement afin d’avoir une bonne compréhension des avantages et des inconvénients potentiels du produit.

Certains magasins bio proposent des certifications sur leurs produits, comme les labels Ecocert, qui garantissent que les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique respectant ainsi des critères environnementaux stricts.

Pensez à vérifier si le producteur utilise un mode d’élevage raisonné pour ses chèvres. Il est préférable qu’elles soient nourries avec du foin plutôt qu’avec des granulés industriels contenant souvent des antibiotiques ou des hormones favorisant leur croissance rapide, mais ayant un impact néfaste sur notre santé.

Prenez donc en compte tous ces éléments lors du choix d’un savon au lait de chèvre, car cela permettra non seulement de prendre soin de votre peau, mais aussi de contribuer à protéger l’environnement tout en soutenant les petits producteurs locaux respectueux tant du bien-être animal que de celui humain.

Partager :