Zoom sur les problèmes de chute de cheveux

1829
Partager :

La perte des cheveux est un problème sérieux qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Les facteurs des chutes peuvent être nombreux. Heureusement, grâce à la science et à l’avancée des recherches médicales, tout le monde peut maintenant bénéficier d’un traitement innovant. Cet article expose les causes de la perte de cheveux et la solution pour y remédier rapidement.

Les différentes causes de la chute des cheveux

La chute des cheveux engendre généralement d’importantes inquiétudes et différents complexes chez une personne. De nombreux facteurs peuvent être responsables de ce problème. Si la perte est minime, il est inutile de s’inquiéter. Par contre, il n’est pas normal qu’une personne perde plus d’une centaine de cheveux par jour. Quoi qu’il en soit, pour apporter la meilleure solution, il est indispensable de comprendre les causes. Elle peut toucher tout le monde à un certain moment de sa vie. De nombreux facteurs rendant les cheveux sensibles peuvent favoriser dangereusement leur chute. Ce problème peut être d’ordre génétique, mais le mode de vie de chaque individu peut également influencer sa santé capillaire.

A lire également : Massage Kobido : effets visibles et transformations esthétiques

Ainsi, son alimentation, son hygiène de vie, son état de santé physique et mentale ainsi que son environnement ont tous des rôles à jouer. Cette chute peut être la conséquence d’un style de vie sédentaire ou de carences nutritionnelles. Dans ce cas, une nourriture non équilibrée peut créer des problèmes sur le cuir chevelu et réduire la durée de vie des cheveux. D’un autre côté, la consommation d’alcool et de tabac a aussi son lot de responsabilités dans l’appauvrissement de la chevelure. Puis, les problèmes de santé liés à une maladie ou un choc affectif peuvent également engendrer cette perte. Elle peut aussi être la cause d’un effet secondaire d’un médicament.

Comment y remédier efficacement ?

Dans certains cas, la repousse des cheveux se fait de façon naturelle. Cependant, la chute peut aussi être irréversible. Pour dissimuler la chute, la médecine esthétique propose un traitement efficace. Il s’agit de la technique de PRP cheveux. C’est une pratique qui consiste à injecter dans la peau du plasma riche en plaquettes. Ainsi, cette méthode permet de stimuler les cellules du follicule pileux du cuir chevelu en y introduisant des éléments de renforcement plaquettaires. L’intervention est simple et rapide. Avant la procédure, un professionnel effectue un prélèvement sanguin sur un patient lors de la première consultation. Afin de séparer les plaquettes et le plasma des différents composants existants, le sang prélevé est centrifugé.

A découvrir également : Choisir la meilleure huile de massage : critères et astuces SEO

Une fois cette action terminée, le PRP du patient est directement injecté sur différentes zones de son cuir chevelu. Afin d’offrir plus de confort au patient, avant l’injection, le spécialiste peut apposer une crème anesthésiante spécifique. Quelques séances suffisent pour avoir un résultat durable et optimal. Néanmoins, pour préserver les effets de cette technique, il est essentiel de suivre, une fois par an, une séance d’entretien. Pour bénéficier d’une intervention de qualité, il est recommandé de consulter une enseigne spécialisée et compétente. Le prix de l’intervention varie en fonction des besoins et de l’importance de la zone à traiter.

Les traitements médicaux contre la chute des cheveux : quelle efficacité ?

Les traitements médicaux sont une autre solution pour lutter contre la chute des cheveux. Le minoxidil est l’un des traitements les plus connus et utilisés. Ce produit, vendu sous forme de lotion ou de mousse à appliquer sur le cuir chevelu, favorise la repousse en stimulant les follicules pileux. Il peut être prescrit par un médecin spécialiste en dermatologie.

Le finastéride, aussi appelé Propecia®, agit comme un inhibiteur de la 5-alpha-réductase, une enzyme responsable de la transformation de la testostérone en dihydrotestostérone (DHT). Cette dernière ayant tendance à endommager les follicules pileux chez certains individus prédisposés génétiquement à souffrir d’alopécie androgénique. Le finastéride aide à diminuer le taux sanguin de DHT et contribue donc au ralentissement voire même à l’inversion du processus alopécique chez ces patients.

La greffe capillaire est une intervention chirurgicale qui permet d’obtenir un résultat durable dans le temps. Elle consiste à transplanter des follicules pileux d’une zone donneuse vers une zone receveuse sans qu’il y ait rejet ni infection grâce aux techniques modernisées notamment FUE/FUT/Mega-session/implantation bulb technique, etc.

Les astuces naturelles pour prévenir la chute de cheveux : mythe ou réalité ?

De nombreux remèdes naturels sont mis en avant pour prévenir la chute de cheveux. Mais qu’en est-il vraiment ? Certains peuvent être utiles, mais rien ne garantit leur efficacité à 100%.

Le jus d’oignon, par exemple, est riche en soufre et peut stimuler la circulation sanguine dans le cuir chevelu. Cela permettrait ainsi de renforcer les racines des cheveux et favoriserait une croissance plus rapide.

Le thé vert, quant à lui, contient des antioxydants qui protègent les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres. Il pourrait donc contribuer à maintenir un cuir chevelu en bonne santé.

Les huiles essentielles comme l’huile essentielle de romarin ou encore l’huile essentielle de lavande seraient aussi bénéfiques pour prévenir la chute de cheveux. Effectivement, elles ont des propriétés stimulantes pour la croissance capillaire tout en améliorant l’état général du cuir chevelu grâce aux effets anti-inflammatoires et antimicrobiens.

Il faut rappeler que les remèdes naturels ne remplacent en aucun cas un traitement médical. En cas de chute importante des cheveux, il est recommandé de consulter un dermatologue afin d’établir un diagnostic précis et déterminer la meilleure solution pour chaque cas individuel.

Partager :