Pierre gemme : comprendre la différence entre pierre fine et pierre précieuse

278
Partager :

Dans l’univers étincelant des pierres naturelles, il faut bien distinguer les pierres fines des pierres précieuses. Il s’agit de deux catégories de gemmes qui sont les plus utilisées dans le milieu de la joaillerie. Mais elles sont souvent confondues par les amateurs. Si vous souhaitez créer un bijou orné par une pierre naturelle, cet article pourrait vous être utile pour faire la différence entre pierre fine et pierre précieuse.

Comprendre ce qu’est une gemme

Avant de vous lancer dans la commande d’une bague en pierre naturelle, on vous recommande de prendre connaissance de certains points essentiels afin de faire le bon choix de la pierre qui va orner votre bijou. Déjà, le terme gemme est fréquemment confondu avec la nomination “pierre précieuse”. Pourtant, il s’agit d’un nom utilisé pour généraliser les pierres précieuses et les pierres fines qui ont une valeur ornementale.

A lire aussi : Quels sont les ingrédients des produits de beauté ?

En terme simple, « gemme » désigne les pierres d’origine naturelle qui répondent à des critères spécifiques liés à la dureté, l’éclat, la transparence, la couleur et aussi la rareté. Autrement dit, pour être qualifiée de gemme, une pierre doit être belle, rare et durable. Parmi les gemmes, on trouve les pierres fines, les pierres précieuses sans oublier les pierres organiques. Les deux premiers mentionnés sont souvent confondus.

Comprendre le terme “pierre précieuse”

La dénomination “pierre précieuse” fait référence généralement au type de pierre les plus belles. Mais il faut noter que cette appellation a été officiellement abrogée par la législation en janvier 2002. Et, aujourd’hui, seules quatre pierres sont désignées comme telles. Il s’agit entre autres du diamant, du saphir, du rubis et de l’émeraude. Elles jouissent d’une image particulièrement prestigieuse.

A lire aussi : Guide complet pour lutter efficacement contre les cernes et les poches sous les yeux

Il faut en effet comprendre que ces quatre types de gemmes répondent aux trois facteurs qui déterminent si une pierre est précieuse ou non. À savoir :

  • La dureté : elle est mesurée de 1 à 10 selon un barème universellement reconnu sur l’échelle de Mohs (nom de la personne qui l’a inventée en 1825, le minéralogiste Friedrich Mohs). Le diamant, par exemple, est la seule pierre précieuse dont la dureté est de 10 Mohs. Celle de l’émeraude est de 7.5/10. Quant aux rubis et le saphir, ils ont une dureté de 9/10.
  • La rareté : c’est-à-dire la difficulté de trouver et d’extraire le produit en question.
  • L’esthétique : dans le monde des pierres précieuses, l’esthétisme fait référence aux aspects tels que la couleur, la transparence et la brillance.

Le poids des pierres est aussi utilisé pour définir leur classe ainsi que leur valeur. À noter que le poids d’une pierre, précieuse ou fine, se mesure en carat. Une unité de mesure qui n’est pas à confondre avec l’unité de mesure de pureté “carat” des métaux précieux.

Qu’est-ce qu’une pierre fine ?

Une pierre fine est une gemme qui n’est pas considérée comme précieuse, mais qui est tout de même utilisée dans le milieu de la joaillerie en guise d’ornement. Avant, elles étaient considérées comme étant des “pierres semi-précieuses”. Mais, depuis la mise en vigueur de la déclaration de l’abrogation de 2002, il est interdit d’utiliser cette appellation, notamment en milieu commercial. Seul, le terme pierre fine est applicable pour classifier les autres types de pierres autres que le diamant, l’émeraude, le rubis et le saphir.

Généralement, les pierres dites “fines” sont plus courantes que les pierres dites précieuses. Elles englobent une large variété de pierres. Il faut noter que les pierres organiques comme la perle, le jais noir ou encore l’ivoire et la nacre font partie des pierres fines. Mais elles se distinguent par leurs origines. Comme son nom l’indique, ces types de pierres proviennent d’un organisme, elles ne sont pas minérales.

Il est aussi important de comprendre que la différence entre “pierres précieuses” et “pierres fines” ne se trouve pas au niveau de leur prix. Il est tout à fait possible de trouver des gemmes fines plus chères et plus rares que des pierres précieuses. À l’exemple de la tanzanite qui est une pierre fine bien plus rare que le diamant, mais elle présente une dureté nettement moins basse, 6,5 à 7 sur l’échelle de Mohs.

Pour la classification des pierres fines, il n’existe pas de classement officiel. Cependant, les spécialistes utilisent un système allant de AAA à A pour classer la qualité des pierres fines. À noter que AAA est synonyme de qualité exceptionnelle et A fait plutôt référence à une qualité standard. Ce même système est aussi utilisé pour classer la qualité des pierres précieuses.

Partager :