Studio : les 2 meilleurs cours de Yoga en ligne pour les personnes souffrant de douleurs chroniques

87
Partager :

Ces dernières années, la recherche s’est étendue au yoga en tant que thérapie complémentaire pour le traitement des douleurs chroniques. Ces études ont montré des résultats très prometteurs. Les mécanismes des effets bénéfiques du yoga sur la douleur sont nombreux et font encore l’objet d’études. Pour profiter des avantages de cette pratique, il est important de connaître les meilleurs cours auxquels participer. Découvrons deux dans cet article.

Cours de yoga réparateur

Ce type de yoga constitue en un exercice passif qui cherche à calmer l’esprit et à détendre le corps. Cependant, ils présentent deux différences principales caractéristiques. D’une part, le yoga réparateur est axé sur la guérison d’un corps qui a besoin de récupérer. Il améliore les performances d’un corps en bonne santé. D’autre part, ce dernier cherche à s’étirer en appliquant une légère sollicitation à certains tissus. Le réparateur repose sur la restauration du corps. Il permet de soutenir ce dernier pour ne pas exercer de tension et ensuite le détendre et le guérir. Pour des douleurs chroniques, c’est l’un des meilleurs cours qui puissent vous apporter de bons bénéfices.

A lire aussi : Quel shampoing appliqué après un lissage brésilien

Yoga Kundalini

Ce type de yoga, en plus des postures et de la respiration, intègre des techniques de méditation et des mantras. Il repose sur la répétition d’une séquence et une respiration continue. Cela permet de mettre l’énergie en mouvement du premier au dernier chakra. En effet, il s’agit de chacun des centres énergétiques du corps humain qui gouvernent les fonctions organiques, psychiques et émotionnelles. Il est basé sur diverses voies de yoga (pas seulement le hatha). Par ailleurs, il intègre des composantes physiques et spirituelles.

Qui peut être intéressé par la kundalini ? C’est une bonne pratique pour ceux qui ont des niveaux élevés de stress. C’est un cours idéal pour ceux qui souffrent de douleur chronique. De plus, c’est le meilleur pour ceux qui ont besoin de pratiques méditatives pour combattre leurs symptômes.

A voir aussi : Quel est le meilleur henné pour le tatouage ?

Rôle du yoga pour soulager les douleurs chroniques

Le stress peut aggraver la douleur. De plus, lorsque nous sommes submergés par un stress intense, la tolérance à la douleur physique et émotionnelle diminue. En outre, un cercle vicieux peut également se développer dans lequel la douleur elle-même provoque une expérience stressante. Cette dernière à son tour provoque une diminution de la tolérance à la douleur. Comme le yoga est un outil extrêmement efficace pour réduire le stress, il peut nous aider à dissoudre ce cycle douleur-stress-douleur. Pratiquer le yoga dans son aspect le plus physique peut aider à soulager la douleur. Le stress augmente la probabilité d’une augmentation des niveaux de contractures et de spasmes musculaires. Ils contribuent à la douleur chronique courante comme les douleurs lombaires et cervicales.

Les séquences de postures de yoga peuvent être un moyen efficace de relâcher les tensions musculaires. En effet, elles offrent un renforcement doux dans un contexte sécuritaire. En accompagnant la pratique physique de la respiration et de la méditation, les effets peuvent alors être amplifiés. La respiration affecte fortement le système nerveux. Elle le met dans un état « parasympathique », de repos, de rafraîchissement et de guérison. Même une pratique simple comme effectuer une respiration rythmique de 10 secondes peut aider à provoquer cette réponse parasympathique.

Les recherches sur les bienfaits du yoga contre la douleur chronique

La méditation prolongée au fil du temps semble contribuer au changement des connexions cérébrales et nerveuses. Il a été constaté que la méditation augmente le niveau de matière grise dans le cerveau et crée de nouvelles connexions neuronales. De plus, elle inhibe celles qui transmettent des stimuli de douleur. Une étude publiée dans la revue scientifique Cerebral Cortex a exploré la base neuroanatomique des effets bénéfiques du yoga sur la douleur.

En effet, la quantité de matière grise dans le lobe de l’insula est liée à une grande tolérance à la douleur. Par ailleurs, cette quantité est en corrélation avec une plus grande expérience de yoga. Les chercheurs ont conclu que leurs études indiquaient une relation causale entre la pratique du yoga et la taille de l’insula cérébrale. Cela a un effet sur la conscience intéroceptive pour mieux tolérer la douleur.

Partager :